Musée national des arts et traditions populaires

En 1937, la France est le seul pays européen à ne pas disposer d’un musée de la tradition et du folklore. Le Front populaire, au pouvoir depuis un an, va témoigner d’un grand intérêt pour la démocratisation culturelle et créer le premier musée consacré à la France  populaire , essentiellement rurale. Alors, le domaine des arts et traditions populaires se constitue en véritable objet scientifique. Des équipes d’enquêteurs sont constituées pour aller battre la campagne et collecter les objets pour enrichir le Musée national des arts et traditions populaires.

Là encore, bel exemple de sollicitude de la part de Félix CHEVRIER qui sera de ces équipes d’enquêteurs et contribuera à l’œuvre culturelle du Front populaire, comme le souligne la Conseil des Musées de France en son assemblée du 3 mai 1938 :

bulletin musées france 1938 p 64
source BnF

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s